Carambolage

Le carambolage du 26 septembre 2002 sur l'autoroute 10

Voilà un bel exemple d'adaptation des services de l'APAM. En effet, devant
l'ampleur du drame routier, l'APAM a été d'abord sollicitée afin d'organiser
un point de rassemblement pour les blessés dans le but de procéder à un premier
triage des blessés selon leur état de santé. Par la suite, les bénévoles de l'APAM
ont pu apporter un soutien de taille aux intervenants et aux personnes impliquées
dans l'accident.

L'une de ces personnes, Norman R. Jones, a fait part de son appréciation
personnelle dans une lettre envoyée à l'APAM : " Merci pour le réconfort, le
soutien moral et l'assistance que vous avez mis à la disposition des victimes
de ce terrible accident du 26 septembre. J'en ai personnellement grandement
bénéficié et je suis convaincu que toutes les personnes impliquées dans ce
tragique événement partagent mes sentiments ".

 

 

Photo Claude Rivest / Journal de Montréal

 

Retour